La guilde qui sent bon le chocolat
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chitarra la musicienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Chitarra
₪ Petit Wagna ₪
₪ Petit Wagna ₪
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Dans mon bain
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Chitarra la musicienne   Sam 28 Juin - 21:00

Les joues empourprées et les mains moites, Chitarra se retournait vers sa protectrice.

-Je ... j'ai peur.
-Allons Chita, tu es plus forte que ça, personne ne va te manger là-dedans.
-T'es sûre qu'y sont gentils sympas maman Lyta ?
-Oui, et arrête de m'appeller comme ça ...

Lyta avait pris sous son égide la petite Eniripsa quelques semaines auparavant. Son histoire aurait fait fondre un craqueleur des plaines tant elle était touchante, Lyta lui avait inculqué les règles de base pour survivre en Amakna mais n'ayant pas encore de blason elle-même elle préféra envoyer sa petite protegée chez des gens qu'elle savait aptes à l'aider à s'épanouir.

-Je frappe ?

Lyta était partie, silencieuse comme une Sramette elle s'était dissimulée derrière un buisson, non loin de la demeure des Ragna Rocks. Observant d'un air maternel l'enfant timide, elle attendait.

-Mamaan Lyta ... Snif.

Ravalant ses larmes capricieuses elle frappa de sa paume fragile sur les lourds battants de bois.

Pas de réponse.

Elle frappa de nouveau, cette fois-ci en y mettant beaucoup de sa force frêle d'une petite fille en manque d'affection.

Toujours ce même silence ; elle se décida à ouvrir la porte. Elle abaissa la poignée en soupirant, elle se sentait si faible.
Une fois à l'intérieur elle s'essuya les pieds sur le paillasson comme le lui avait appris Lyta, elle attendit quelques instants sans bouger en lançant de temps en temps des "Hého, il y a quelqu'un ?". Un quart d'heure plus tard elle se décida à avancer dans la maisonnée, tendue mais sereine à la fois, elle tâchait de se donner un bon genre qu'elle n'avait jamais eu.
Quelques semaines auparavant elle aurait peut-être cherché avec insistance et détermination en hurlant à travers chaque pièce, mais depuis la disparition de ses parents elle avançait sans but préçis et sans grand courage.
Avant de renconter Lyta elle dormait dans la chambre de la taverne d'Astrub, Tek Abir la lui sous-louait en échange de quelques kamas par nuit. Pour gagner sa vie elle vendait des plumes de pious à la criée, tâche épuisante qui lui rapportait à peine de quoi s'alimenter. Mais ce travail trop instable ne lui permettrait pas de vivre longtemps ...

**

C'était un dimanche, ayant amassé plus d'argent que d'habitude Chitarra s'autorisa une pause ; elle s'endormit adossée à un chêne au beau milieu du bois d'Astrub. En se réveillant à peu près une heure plus tard elle s'étira longuement, mais en se levant elle se sentit plus légère, en tâtant de ses mains l'endroit où résidait habituellement sa bourse elle ne sentit plus rien, on l'avait volé.

Tout ressurgit alors en elle, son réveil brutal dans une clairière inconnue, les jours entiers passés à appeler ses parents en vain et l'absence totale de bonté des gens qu'elle avait croisé. Les larmes perlaient sur sa joue, Chitarra pleurait en espérant que la mort l'entendrait et l'emporterait avec elle, la délivrant ainsi de son existence ingrate.


-Qu'y a-t-il petite ?
-On m'a ... volé, ma bourse. Snif, vous êtes qui ?
-Je m'appelle Lyta, tu as l'air affamée. Suis-moi on va aller t'acheter à manger, tu es si maigrichonne.
-Pourquoi je dois vous suivre, je sais pas qui t'es, Lyta quoi ?
-Lytai Sivene, et ne t'inquiète pas je ne vais pas te faire de mal.
-Tu vas m'aider à retrouver papa et maman ?
-Bien sûr ...

Après un bon steak de Dragodinde Chitarra se sécha enfin les yeux, reconfortée par la compassion de l'Ecaflipette. Lyta lui donna une grosse somme en lui dessina un plan pour trouver la rue d'une maison du quartier des sculpteurs de Bonta, elle lui offrit également une potion bleutée pour s'y rendre et un sac rempli de nourriture.

-C'est quoi ça ta maison ?
-Une de mes amies y habite seule, elle t'accueillera si tu lui dis que tu viens de ma part, et elle t'aidera à chercher tes parents.
-Je veux pas aller à Tonba dans le quartier des machintrucs, je veux rester avec toi !

Lyta était émue par l'attachement de l'Eniripsa mais ses obligations et sa croix à porter l'empêcheraient de s'occuper d'elle comme il le fallait. Elle insista vivement, lui vantant les mérites et la gentillesse de son amie, rien n'y fit et les larmes sortirent de nouveau des yeux gris de Chitarra.

-D'accord, je veux bien te garder avec moi.
-Oh chouette, merci maman Lyta !
-Mais je ne suis pas ta maman, répondit Lyta en s'assombrissant.

**

Lyta avait été un bon mentor pour sa jeune protegée, elle lui avait appris tout ce qu'elle jugeait nécessaire. Avec ce bagage là l'Ecaflipette était persuadée qu'elle s'en sortirait dans le monde, même avec sa coiffe en laine puante et son petit marteau qu'elle ne savait pas manier. Une fois la porte refermée derrière Chitarra elle s'en alla, les yeux brillants.

Pendant ce temps une idée avait germée dans la tête de notre petite fée, ne pouvant parler en face aux habitants de la maison elle leur écrivit une lettre. Prenant un flacon de sang de bouftou encore chaud elle emprunta un parchemin vierge déposé sur un bureau et se mit à écrire de sa plus fine écriture enfantine.


Eminents membres de Ragna Rocks,

Je me présente à vous dans le but de vous rejoindre, ma maman Lyta m'a dit que vous étiez sympatoches. Je m'appelle Chitarra et je suis musicienne, je compose et je joue de la cithare et de la flûte, peut-être pas encore très bien mais je m'applique et c'est ce qui compte comme a dit maman Lyta. J'aime bien combattre des bouftous et j'ai même essayé de tuer des blops ! Mais ils m'ont mis une grosse grosse râclée ...
Dans la vie j'adore prendre des bains, mais très chauds et avec des bulles dedans, comme ça les trous de mes ailes ils sont tout propres et je peux même voler ! Enfin presque, un jour j'y arriverai a dit maman Lyta. Elle dit toujours la vérité maman Lyta, d'ailleurs quand je retrouverais maman j'en aurais deux hihi. Mais je sais pas où ils sont maman papa, je sais qu'ils sont pas trop loin parcqu'ils m'aiment à la folie d'amour comme disait papa.
J'habite dans une petite maison à Madrestam, et je dors dans le tapis parce que le lit y m'fait peur il est trop grand j'ai peur de m'enfoncer.
J'ai presque fini mon flacon, alors comme a dit maman Lyta je dois dire un truc poli.
Mes bonjourations distinguées, au plaisir de vous revoir amicalement,

Chitarra la musicienne.

P.S. Je suis de cercle 21 mais je suis super forte a dit maman Lyta.


Déposant la lettre près de la porte bien en évidence Chitarra repartit chercher Lyta, qu'elle ne trouva pas. Celle-ci parlait avec un Sram dans une grotte cachée en Amakna.

-Enfin vous daignez venir au rendez-vous que vous me fixez, je viens vous parler des parents de Chitarra, ont-ils survécu ?
-Je tenais à vous observer afin de voir si vous veniez vraiment seule, et pour les parents de la petite c'était 250 000 kamas pour chacun qui mourrait, alors forcément qu'y sont morts ! Hahahahahaha !
-Combien dois-je vous payer pour obtenir le nom du commanditaire de ce contrat ?
-500 000 kamas et une nuit dans mes bras ma jolie ... ensuite je verrai ce que je peux faire.

Sortant sa Griffe Rose Lyta trancha d'un coup net la main gauche du Sram.

-Qui ? dit-elle en pointant sa griffe sur son moignon.
-Dans ... dans tes rêves ma jolie.

Ortimus l'assassin savait par expérience que dans ce cas de figure il était condamné, il sortit alors désespérement sa dague mais avant qu'il n'ait esquissé le moindre geste la lame rose s'abattit de nouveau sur lui, lui tranchant la gorge.

-Je me débrouillerais autrement.

(Alors, avant que vous ne me reprochiez un RP trop dramatique et pas drôle du tout je tenais à vous dire que c'est le BG de Chitarra qui l'est mais qu'IG elle n'est pas du tout comme ça puisqu'elle ne sait même pas que ses parents sont morts. C'juste une gamine mal elevée qui pleurniche tout le temps.
Ensuite vous allez me demander pourquoi je ne postule pas avec Lyta (mon personnage principal) puisqu'elle n'a pas de blason, en fait j'ai déjà une candidature en cours chez l'Asse Garde et je tenais à avoir une Guilde différente avec ce nouveau personnage.
Enfin (bouhlala) Chitarra n'est en rien une 'mule' que je ressors tous les trois mois pour faire coucou, malgré sa classe elle se débrouille bien pour combattre toute seule, l'est fortiche la minette et je m'amuse bien avec.

Sinon pour ce qui est de l'IRL j'aimerais savoir si c'est fondamental ou pas (quelques similitudes avec l'Asse Garde par chez vous Wink). Si ce n'est pas le cas j'aimerais garder ces informations personnelles.

Merci à vous de m'avoir lu, en espérant que ça vous ait plus.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyric
₪ Wagna Sympathique ₪
₪ Wagna Sympathique ₪
avatar

Masculin Nombre de messages : 41
Age : 27
Humeur : Blasé et empli de pitié
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Chitarra la musicienne   Dim 29 Juin - 3:20

Cyric, sortant de l'ombre rarement depuis quelques temps, se décida enfin a sortir chasser du sang frais. Il aperçut une petite eniripsa et se ravisa, il n'y avait pas assez a manger dessus

Tssk, on nous envoie que des nains

[hrp] je serai plutôt contre, pour des raisons personnelles malheureusement pas tournées contre toi. A voir comment ça tourne [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andaine
₪ Wagna Sympathique ₪
₪ Wagna Sympathique ₪
avatar

Féminin Nombre de messages : 21
Age : 28
Localisation : Plus par ici que par là..
Humeur : Instable
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Re: Chitarra la musicienne   Dim 29 Juin - 14:11

Andaine sortit le nez de dessous la table, sous laquelle elle avait passée sa nuit à cuver son champ-champ'omy. Ses yeux rouges, d'où pendaient de lourdes poches violacées, s'ouvrirent avec paresse et elle jeta des regards hagards pour localiser l'importun qui avait mit fin à sa grasse matinée. Elle sortie à croupetons de dessous son abris et se vautra juste à temps pour éviter une sorte de gros moskito qui volait en rase-mottes.
_ AAAaah une attaque aérienne ! Dit-elle en observant la bestiolle qui virvoletait dans la pièce en boudonnant joyeusement. D'un geste héroïque, elle enleva sa botte et la lança en direction de l'OVNI:
_ Tu vas goûter à mon coup de tatane légendaire saleté ailée! Malheureusement, Crâ devait avoir (une fois de plus) détourné son divin regard d'elle pour des fidèles plus virils et dénudés. La bottine alla en effet rebondir sur le crâne de Cyric, puis sur celui de Kharasu, pour ricocher sur la tête de Shan et enfin se coincer entre les deux seins de Satyrane. Instinctivement, Andaine se tourna vers Voyage qui venait d'entrer en sifflotant dans la salle et le pointa du doigt.
_C'est lui !! Elle fila vers le comptoir et tomba sur un parchemin bleu pastel parcouru d'une écriture ronde aux grosses lettres pourpres. La crâette le saisit de ses mains poisseuses et en entreprit la lecture. Dans un éclair de génie, elle réalisa qu'il était de la plume de l'Icar des tavernes qui avait faillit la percuter.
_Dites, vous ne trouvez pas que son histoire ressemble à celle de la fameuse princesse Sawa? Mais si..Vous savez..La pandalette orpheline qui devient bonniche à Astrub et qui est en fait... ! PAR LA DÉESSE! LYTA !
Andaine sourit de toutes ses dents, Lyta, cette bonne vieille Lyta! Une de ses amies d'enfance! Sa fille adoptive était donc ce danger public...Sa décision était à méditer, certes, mais elle dessina avec amour un petit crâne hilare en bas de la candidature ,signe qu'elles auraient son soutien.

[HRP] Ton histoire est sympa bien que je trouve certains passage un peu trop larmoyants...mais je te souhaite bon courage! POUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emanos
₪ Gros Wagna ₪
₪ Gros Wagna ₪
avatar

Masculin Nombre de messages : 89
Age : 30
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Chitarra la musicienne   Mar 1 Juil - 0:35

Repassant devant le parchemin posé en évidence sur le comptoir, Emanos se décida enfin à y répondre, relisant avec quelques difficultés le texte soigneusement écrit par l'eneripsa, mais maintes fois souiller depuis lors par des mains absolument pas soigneuses elles. Enfin, il espère qu'il ne s'agit que de mains.

N'y tenant plus, après avoir poussé un feulement de rage, il crie "Cyric ! Andaine ! Kharasu !", cassant les oreilles du pauvres Velhyr qui somnolait à coté, avachi sur une chaise et par terre après un excès de boisson qu'il ne supporte pas.

Attends patientemment en tournant en rond qu'ils arrivent, marchant quelques fois sur les os des jambes de Velhyr, les faisant rouler sous ses pas sans pour autant qu'il se réveille une deuxième fois, évitant les choppes vides et autres détritus trainant sur le sol, Kharasu n'ayant toujours pas fait le ménage pour finalement s'arrêter de nouveau devant le comptoir alors que Cyric et Andaine arrivait.

Comme il ne s'attendait de toute façon pas à ce que Khara réponde à son appel, lui étant trop tétue et contrariant pour répondre à un ordre, et n'ayant pas de futs de bière à ouvrir pour le faire venir, il décide de se contenter de ces deux là.

Partant du principe qu'ils n'étaient pas étrangers à l'état déplorables du parchemin, il les traite d'abord de tous les noms, ne leur laissant pas le temps d'en placer une puis, après leur avoir mis à chacun un balai dans les mains, leurs demande de résumer la lettre.

Finalement, après avoir sorti un parchemin neuf de la réserve (séparée de la réserve d'alcool pour des raisons évidentes de protection du matériel), il commença à écrire, après avoir volé plume et sang à son bwak domestique et martyrisé:


"Je manque d'inspiration, ainsi que de temps, Velhyr voulant savoir où est passé son cubitus et moi n'en ayant plus aucune idée, enfin bref, je suis assez pour une rencontre, ça manque de musique ici, enfin, de bonne (désolé Voyage, tes chants ne rentrent pas dans cette catégorie)."

Puis le gros chat s'effaca discrètement de la pièce alors que le sac d'os cherchait toujours son manquant.

[HRP] J'ai eu des echos assez spéciaux sur Lyta, pas toujours très flatteurs (elle semble avoir eu une vie assez mouvementé et pas toujours correcte à la morale), mais ne connaissant absolument ni Lyta ni Chitarra, et ton texte étant agréable à lire (même si je me demande comment finira l'histoire de Lyta et même s'il y aura une fin) je suis pour la rencontre ig avec Chitarra.

Et évidemment le fait que ce soit un second perso ne joue pas trop en ta faveur comme tu peux t'en douter *a de plus en plus l'impression que les Ragna devient une guilde de seconds perso et aime pas, mais alors, pas du tout ça* [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chitarra
₪ Petit Wagna ₪
₪ Petit Wagna ₪
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Dans mon bain
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Chitarra la musicienne   Mar 1 Juil - 11:54

Chitarra revint dans la maison des Ragna Rocks quelques jours plus tard, Lyta lui avait conseillé de ne pas trop parler et d'écouter ce qu'on lui dirait. D'abord effrayée par le Sram à qui il manquait une partie elle réalisa rapidement le comique de la situation ; mais voulant rester sérieuse pour obéir à Lyta elle se retint de tout commentaire.

-Bonjour ! C'est joli chez vous.

Voyant le Sram trop préoccupé à chercher son cubitus, elle se diriga vers une pièce d'où venaient des grognements. Elle s'avanca silencieusement et en voyant le Sacrieur et la Crâette en plein nettoyage elle n'osa rien dire, immobile et souriante.

"Pourquoi maman Lyta est jamais avec moi dans des moments pareils ... J'sais pô quoi dire moi, j'suis timide."

Cherchant sa lettre sur le bureau elle tomba sur le message d'Emanos et commenca à déchiffer, ne sachant pas encore très bien lire l'Amaknéen.

-Oh chouette une rencontre ! dit-elle à voix haute.
Huum ... et si on faisait un donjon des Abachydes ? Maman Lyta m'a passé plein de clefs.

Se rendant subitement compte qu'elle parlait dans le vide Chitarra se sentit ridicule. Elle sortit un flacon de sang de bouftou et écrivit à la suite du message de l'Ecaflip cette courte phrase.

Monsieurs madames les Ragna Rockeurs,

Moi aussi j'aimerais bien vous rencontrer pour vous voir, et puis maman Lyta elle m'a passé des clefs du donjon des Abachydes. Vous n'avez qu'à marquer quand vous pourrez et on s'organisera après pour aller taper les Abachydes.
Au plaisir de vous revoir amicalement,

Chitarra.


(C'est vrai que Chitarra est un second personnage mais sur le même compte, et en ce moment je joue même plus souvent avec elle qu'avec Lyta.
Pour les échos pas très flatteurs je pense être certain de savoir de quoi il s'agit. Malheureusement pour moi la plupart des gens que je rencontre ont un a priori tout de suite négatif sur ma personne, à cause de rumeurs mal fondées de personnes souvent mal intentionnées.
Bref, merci de bien vouloir me rencontrer avant de me condamner et à bientôt.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myck
₪ Wagna Sympathique ₪
₪ Wagna Sympathique ₪
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Pas là, ni là.
Humeur : Joyeuse.
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Chitarra la musicienne   Ven 22 Aoû - 17:52

Myck arriva en courant, il se mangea la porte, il tomba par terre mais se releva instantanément. Myck rentra dans la bâtisse Ragna Rockeuse, là où il se mit loin de se mangeur de Iop, du nom de Cyric qui attendait impatiemment sa femelle, Nerina, dévoreuse de Iop elle aussi.

Le nez en sang, Myck se tourna vers la petite Chitarra, qui se cachait derrière sa chaise.


- C'est possible de me faire un bandage ?

De ses mains jeunes et délicates, Chitarra lui mit un de ses plus beaux bandages avec des Cœurs et des Canards.

- Ah c'est quoi ça ?

La petite qui venait de sortir sa trousse à soins, la referma et s'en alla encore plus loin de Myck.

Myck découvrit le parchemin au milieu de la table, il le prit et essaya de déchiffrer le langage Eniripsa.


- Je trouve ça correcte (même plus que correcte), je te trouve un peu timide, surement un de tes fabuleux charmes. Je te remercie pour ce... Merveilleux (et magnifique) bandage...

Myck tira sa révérence et fit gaffe de ne pas se remanger la porte.

[HRP] Pour une mise à l'essai. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chitarra la musicienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chitarra la musicienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragna Rocks :: ₪ Toi aussi tu viens pour l'aventure ? ₪ :: ₪ Centre paperassier de recrutage ₪-
Sauter vers: