La guilde qui sent bon le chocolat
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Xe-Ann [Refusé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Xe-Ann
₪ Petit Wagna ₪
₪ Petit Wagna ₪


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Xe-Ann [Refusé]   Sam 5 Jan - 2:02

Apres des jours et des nuits de marche intensives sans jamais se reposer Xe-Ann arriva devant une montagne , où , a son sommet se situe une petite taverne reculée.Il decida donc de s'y rendre pour s'y reposer. Mais le chemin n'etais pas si facile qu'il n'en avait l'air.Sur son chemin Xe-Ann rencontra moultes difficultés a surmonter dont une enigme posé par un vieux sage : "J'ai des billes, toutes sont rouges sauf deux, toutes sont vertes sauf deux, et toutes sont bleues sauf deux. Combien de billes rouges, bleues, et vertes, je possède?" posa t-il a Xe-Ann. Xe-Ann ne trouva pas la reponse immediatement et pourtant c'etait la derniere des epreuves apres les craqueboules, les craqueleurs et toute autres creatures des montagnes toutes aussi hideuses les unes que les autres .
Apres longue reflexion Xe-Ann a repondu: "Vous n'avez pas de billes",
le vieux sage etonné le laissa passé et continuer les quelques pas pour acceder a la taverne.Dés que Xe-Ann franchit le seuil de la taverne il se fit transporter dans un monde paralelle ou tout le monde etait joyeux lui qui a connu uniquement chaos et desolation.
Il partit s'assoir a une table , seul ,comme il en avait l'habitude lorqu'une jeune taverniere s'approcha de lui et lui demanda ce qu'il faisait la, c'est alors qu'il commenca a conter ca longue histoire

"Tout était sombre. Je me réveillai près d'une statue. La statue d'un des douze. J'étais oubliée, je n'étais que garçon du grand Sacrieur.

Je découvrais Amakna, ce monde que j'avais tant aimé autrefois, et que je ne sais par quel sortilège avait réussi à oublier cette terre que j'aimais tant...

Aujourd'hui je retrouve peu à peu la mémoire...mais je reste comme une enfant à chaque nouvelle découverte.

J'ai eu la chance de faire la connaissance d'amis et joyeux compagnons.
Je leur ai juré protection, afin que Sacrieur sur son trône puisse être fier de son enfant.
D'ailleurs je n'écris pas ces lignes pour que mon nom soit couvert de gloire...je les dédie à eux, ceux qui m'ont accompagné et soutenu, comme un ultime hommage avant mon ultime sacrifice...

--------------------------------------------------------------------------------

Il pleuvait fort. Les éclairs pourfendaient le ciel comme un iop trancherait ses ennemis.
Il pleuvait si fort que je me demandais si les entités divines n'avaient pas décider de pleurer sur moi toutes leurs larmes.
Outre ce questionnement fort existenciel, j'avançais dans une plaine que je ne connaissais pas encore.

Même les monstres qui habituellement hantent les lieux de notre monde n'étaient pas présent. Une pointe me pinçait le coeur...

Le tonnerre vient de détruire un vieux chênes, qui brûle du peu qui lui reste... je sens un léger soupir me parler, les mots sont incompréhensibles... un souffle d'air chaud dans le creux de mon oreille...

Je regarde derriere moi. Il n'y a personne. Et lorsque je refais face au chêne brûlant, je vois un être en face de moi.

Je sursaute. Il avait les yeux fermés, la tête inclinée. Mais une aura maléfique se développait tout autour de lui.
Il relève la tête et ouvre ses yeux.

Dans son regard j'ai vu la souffrance en elle même. Le mal le plus pur l'habitait, à tel point qu'il laissa couler une larme de sang.

Aucun mot, juste ce souffle lourd et chaud, comme si son corps allait laisser exploser une grande colère...
Il sortit sa sombre lame de son fourreau, très lentement, la faisant crisser , et ce bruit me hante encore. Ameres Seregon Nenharma.

La pluie s'était arrêtée. Le temps et l'espace n'existait plus, je l'avais compris. C'était de sa lame que finirait ma vie. Que me voulait ce sombre Sacrieur ?

Le Démon s'élance vers moi d'un vitesse Hallucinante.

Je ferme les yeux.

...

Le coup que le démon tenta de me porter heurta quelque chose de métallique. j'ouvris mes yeux pour contempler un ange, qui m'avait protégée.

"PARS DEMON !" cria l'ange d'une voix céleste, tout en portant un coup très puissant à la créature maléfique.
Elle roula sur le sol sur plusieurs mètres puis dévoila elle aussi ses ailes....
Le Sol pourtant innondé pris feu tout autour de lui.

"J'obtiendrais son sang. Et le sang de tous les Anges. Brakmar suplomberas Bonta, pour y faire règner une odeur de feu et de sang. C'est sa volonté."

Après ces mots, le démon disparut.

A son départ, l'orage repris de plus belle. L'ange allait partir quand je lui demande des explications.
Il m'explica la guerre perpétuelle entre Bonta et Brakmar. Il m'explica qu'il avait voué sa vie à protéger le monde et les habitants d'Amakna.

Lorsque je lui demanda comment je pouvais le remercier, il me répondit juste ces mots :

Fais-en autant.

-je te le promets.

Je suis ainsi retournée à Astrub prendre repos dans l'auberge la plus proche. Mais cette nuit là, je n'ai pas trouvé le sommeil.
J'avais promis à mon sauveur ce qui définirait ma vie.
Et je tiendrais ma promesse... Crois-moi, Vaalmung.

--------------------------------------------------------------------------------

Le Soleil se levait déjà, et je n'avais presque pas dormis. Loin de moi l'idée de rester 5 secondes de plus dans cette chambre que je louais déjà trop cher.
Je ramassais le peu d'équipement de mauvaise facture que j'avais, descendis payer à l'aubergiste ma nuit, et puis j'ai marché en direction de Bonta...

Sur ma carte trouée par l'usage et abimée par la pluie d'hier, malgrès cette usure donc, je pouvais voir ce long chemin qui me séparait de la Citée Blanche.

Mais j'ai quand même marché...

Il faisait nuit. Et la pluie se remit à verser les larmes des douze.
Je continuais à marcher, lorsque je sentis une présence derriere moi.
C'était l'ange de la nuit derniere...

"- Que veux-tu ? lui disais-je d'un ton froid
- Je venais m'assurer du choix que tu venais de faire. Ce n'est pas de ton simple sort que tu vas influencer, mais celui de tous les habitants de ce monde, en es-tu consciente ?
- Le sort de tous les habitants ?
- A ton arrivée à la Citée Blanche, tu devras prêter serment de protéger quiquonque croisera ta route. Protéger même la pire crapule d'un châtiment de Démon. Servir, ne jamais gouverner. Défendre, ne jamais attaquer. Tu crois en être capable ?
- Je te l'ai promis, non ?
- Qu'est-ce la parole d'un jeune homme terrorisé sous la pluie ?
- Peut-être tout. Je reviens jamais sur mes mots.
- Soit. Ainsi la destinée de Xe-Ann fut scellée...
- Tu connais mon nom ? Comment ?
- Il y a bien des choses dont j'ai la connaissance ! ( je sentais un sourire dans sa voix)
- Quel est ton nom ?
- ..."

Je me suis retourné. Il n'y avait personne, et la pluie s'était arrêtée.

J'écourta alors cette halte et continua à marcher vers le Nord-Ouest...

Le Soleil se tira de son long sommeil, il m'esquissa un sourire en lueur d'espoir, et je puis apercevoir au loin une énorme muraille blanche.
J'y étais parvenu. La Citée Blanche était en face de moi.
Pour la premiere fois de ce long voyage, je me suis assise au pied d'un chêne, et je l'ai contemplé.

Je l'ai contemplé elle qui luait telle une lumiere d'espoir, elle qui serait la clé de ce que certain appellent Destin...

...mais pour moi Destin est synonyme de mort.

Je suis passé ainsi sous les portes...
vu d'en bas la tour des Mages, si belle et imposante, et je suis arrivée à la milice.

Je suis arrivée dans une sorte de hall, avec des épées et armures qui ornaient les murs tout autour de moi. J'ai posé un genoux à Terre.
et je me suis mis à parler fort, à un vieil homme qui me regardait étrangement :

"Je Jure de Protéger Bonta. De défendre ses murs comme son nom. De sauver ses fidèles, comme ceux qui aspirent à l'être. De Mourir en repoussant les démons. Je veux devenir un Ange !"

Le vieil homme se mit à rire, tout en avançant vers moi...

" Et bien, mon enfant, je dois dire que tu manques pas de courage !! Et le courage, c'est ce qu'il nous faut !! J'ai pour toi quelques quêtes, attention des broutilles!!! Mais ces quêtes au fur et à mesure montreront que tu t'obstines à tenir ta parole, à protéger ce serment qui t'uni désormais à moi, à tous les anges, et à Bonta. En es-tu certaine ?

- oui."

Le vieil homme me fit faire quelques quêtes, assez simple, pour montrer mon courage et ma bravoure. Je les ai accomplis avec succès. Amaryo était assez fier des services que je lui rendais lors de mon rite initiatique.

J'étais à genoux devant ce vieil homme. Tout autour de moi une assemblée, des anges.
Il tira une épée de son fourreau doré. Il me la posa sur la tête, puis la leva vers la chapelle :

Bonta ! Acceuilles-ton nouveau protecteur, Xe-Ann le Sacrieur ! La Flamme d'Amakna. Puisses-t'il te servir dignement pour devenir un Ange craint de tous les démons !
En attendant, Xe-Ann, accepte tes premieres ailes, celles qui marquent à jamais que tu sers Bonta.

Je baissais la tête plus bas en signe de remerciement.
J'avais mes ailes. Elles étaient petite certes, à l'inverse de ma volonté.

Il faisait nuit.
Je suis retournée sous le chêne à côté duquel j'ai vu la lumiere de Bonta pour la premiere fois.
Et je m'y suis endormis...

--------------------------------------------------------------------------------

L'aube était pâle et une odeur âcre planait dans l'atmosphère.
Je me sentais mal, une envie de vomir.

J'ai pris le Zaap de la citée blanche pour me rendre à nouveau en Astrub, petite citée où j'ai fait mes premiers pas.

je passais outre les marchands qui s'égosillaient pour vendre leur objet de mauvaise facture, et me rendit en forêt pour humer les arbres.

Mais au lieu de trouver un chêne semblable au mien, je n'ai trouvé qu'un Démon Xelor.
Ce démon me faisait face, et son équipement laissait à présager qu'il était jeune.
Jeune, ce mot résonne avec fougue.

D'un air arrogant, il me sourit...je lui ai tourné le dos et suis partie.

Il m'a poursuivis.

Je me suis mise à courir, de peur de rentrer dans un combat perdu d'avance, et de lui faire perdre son temps. Envie de rencontrer d'autres anges bien plus puissant que moi pour l'impressionner.

Je l'ai semé.

Essouflé, j'étais vraiment essouflé...
Je me reposais près d'une échoppe de blé, lorsque je l'aperçu.

Littlepan, protecteur de la guilde Gryffondor.
J'avais vu les traités d'amitié qui liait la guilde des Gryffons à l'ordre Archangel lors d'un détour à la bibliothèque, dans un livre epais et poussiéreux.

J'ai commencé à discuter avec lui. On a parlé de tout et de rien. Cet homme en face de moi était tres gentil, serviable...
Il connaissait Mère. Elle aussi servait cette guilde de la meilleure façon qu'il soit, c'est pourquoi il semblait déjà me connaitre.

Soudain, deux démons forts puissant dont le corps était entouré d'une aura de puissance, aggressèrent un neutre devant nos yeux.

J'ai rejoins les rangs du neutre, pour le protéger.
Le Valeureux Littlepan m'a suivi derechef.

Le combat fut un peu long, pour en arriver à une défaite évidente.
Alors que nous nous pansions nos blessures, il me questionna pour savoir pourquoi je suis intervenu...

Je lui ai dis que j'avais prêté serment. Serment qui m'engageait à aller jusqu'à la mort pour la protection de la paix en ce monde.
Je me suis ainsi engagé à un long monologue où je sentais une flamme dans mes yeux et mon coeur, la Flamme D'Amakna.

Car nous sommes des anges, et telle est notre destinée...

Je me sentais ange jusqu'au plus profond de moi-même.
Certains virent cette défaite comme inutile, et pourtant pour moi elle représentait tout : mon honneur, ma dignité...et mon recrutement au sein des Gryffondors. Mère était fière de moi.

J'appris peu à peu que cette guilde était menée par Spoon le Grand, un valeureux osamodas, et que lui aussi visait le respect des règles angéliques.

Je me suis mis à partager des choses avec ces êtres.
Pas de l'objet ou de l'argent, mais des émotions.
Pour la premiere fois je vivais dans le regard d'un autre, autre que celui de Mère.
--------------------------------------------------------------------------------

Depuis mon arrivée au sein de Gryffondor, on peut dire que je vis avec une certaine facilité et légèreté.
J'y ai découvert des gens qui ont appris à me découvrir.
Certains se firent même adopter par Mère, pour renforcer les liens qui les unissent.
Mais Xe-Ann etait detesté des Gryffons.
Ainsi Xe-ann, le plus petit des freres, parti de sous l'auréole des Gryffons.

J'ai appris l'entraide et le dévouement, le respect et la joie, l'esprit qui règne dans cette guilde, cette confrérie. Cependant j'ai eu la décadence d'esprit de vouloir ajouter une touche de jovialité ponctuée par un humour tribal, de troubadour, digne des troolls, ce qui n'a pas plu à tout le monde.

Parmis eux, Khoaul, un iop fort, bucheron réputé et respecté. Comme moi, il tient à son serment angélique plus que tout, mais selon lui j'en ai trop fait.

"je ne suis qu'un enfant..."

Je n'ai pas pour habitude de me cacher derrière de faux arguments, et c'est pourquoi que plutôt que de me chercher des excuses, je tiens à les présenter humblement au sein de ces lignes, puissent-elles être lues, un jour où je les déposerais, sûrement à ma mort.

J'ai revu la pluie, alors que ma capacité à combattre s'accroit de jour en jour.
La même pluie de tristesse et de haine qui sépare les esprits & coeurs des Deux Grandes.
Mais cette fois-ci, l'Ange n'est pas apparu.
Juste un murmure de tristesse, empli de mots d'un ressentiment énorme, et ces mots m'ont marquée...

Cependant, malgrès le bruit des gouttes qui se heurtaient à moi qui résonnait dans ma tête, j'ai continué ma route, jusqu'à ce fameux chêne.
La pluie cessa, et je pouvais m'appuyer sur cet ami, afin de contempler l'aube.
Le spectacle était magnifique !

Le soleil levant m'accordait grâce de tout éblouïssement et m'offrit un arc-en-ciel de mille feux qui chevauchait Bonta la Grande.

Malgrès ce spectacle merveilleux, je ressentais en moi un vide, un néant, comme si la Flamme d'Amakna avait quitté Xe-Ann.

Une larme coula le long de ma joue, pour arriver vers ma bouche : c'était une larme de sang.

J'attendais tellement tout de la part de tout le monde, que mes attentes furent damnées par ma fougue et ma jeunesse, mon trop-plein de joies.

J'étais assis sur mon séant, à contempler la puissance du ciel, le coeur vide, pleurant l'ultime tristesse, car je venais de comprendre que je ne serai plus jamais détentrice de la foi Angélique, ni de cette flamme qui me guidait, de ce brasier au plus profond de moi.

Non.

Ceux qui ont croisé ma route et leur entourage n'attacheront qu'à mon nom un sentiment désagréable, quasi-nauséabond.
"Celle dont la companie, présence, voix, dérangent..."

On venait d'insuffler tant de peine à cette enfant, détruit son regard, comme on souffle sur une bougie pour l'éteinde.

J'ai ainsi compris les versets des préceptes de Sacrieur,
qui expliquaient que l'on ne vivait que pour subir, pasiio, souffrir, tuer et mourrir.

J'ai aussi compris les préceptes de la Maison des Mères expliquaient que le but de tout guerrier était la mort, et qu'il devait vivre chaque jour en pensant à elle.

L'enfant que j'étais s'est endormi ainsi, sous ce chêne, "mort" et "souffrance" ancré dans sa tête, comme dans son âme...

Le Destin de Xe-Ann est de mourrir"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xe-Ann
₪ Petit Wagna ₪
₪ Petit Wagna ₪


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Xe-Ann [Refusé]   Sam 5 Jan - 15:12

Mes information personnelles n'etant pas communiqué dans l'autre post fautes de places les voila:
Prenom: Max
Age: 16 ans
Hobbies: Dofus,dofus et encore dofus.
Ville de residence: Franconville (95)
Profession: Etudiant en lycée polyvalent
Ce que j'aime faire: Sortir avec mes ami(e)s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan
₪ Wagna prêtresse ₪
₪ Wagna prêtresse ₪
avatar

Féminin Nombre de messages : 171
Age : 30
Localisation : Jushin
Humeur : Excentrique
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Xe-Ann [Refusé]   Sam 5 Jan - 16:36

Suite au long récit de Xe-Ann, Shan, qui commençait à avoir une crampe au bras à force de tenir le plateau de service, se gratta le menton avec son autre main, et demanda derechef :

Avec un passé si sombre, es tu sûre de te sentir à ton aise dans une guilde ou tout le monde s'envoie des choppines a la figure ? (A ce moment précis une choppe de bière a moitié pleine lancée par Kharasu frola la tête de la taverniere) Eh fais donc attention toi là bas !

Enfin reposez vous donc un peu, je suis curieuse de vous voir à l'action, nous verrons ça un peu plus tard Smile

HRP : Pour t'avoir parler ig, je sais que tu t'ingrererais relativement bien dans les Ragnas, reste à voir l'avis des autres, et, s'ils sont d'accord, à se faire une recontre Ig Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xe-Ann
₪ Petit Wagna ₪
₪ Petit Wagna ₪


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Xe-Ann [Refusé]   Sam 5 Jan - 16:41

Pour vous repondre sincerement j'en suis capable je sais lancer des chopine moi aussi *attrape une chopine sur le plateau de la taverniere et la lance sur Kharasu*.Vous voyez je sais tres bien visé en plein dans la tête *s'xcuse au pres de Kharasu et de la taverniere* Tenez voici des kamas pour rembourses la chopine *sourit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsino
₪ Wagna Wockeur ₪
₪ Wagna Wockeur ₪
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 33
Localisation : Dans sa barbe
Humeur : Poilante !
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Xe-Ann [Refusé]   Sam 5 Jan - 19:44

Katsino, fidèle à son état sadidesque, était affalé dans un canapé de la taverne, mi-éveillé. Pour ne pas être une fois de plus dérangé par le nouveau jeu de Kharasu, il avait pris soin d'utiliser un parchemin d'invisibilité. Sirotant tranquillement la bière qu'il venait de se servir (il était d'ailleurs toujours étonner que personne ne remarque les chopines en lévitation qui traversait à intervalles réguliers la pièce dans ses mains invisibles), il vit entrer ce jeune sacrieur visiblement éprouvé par le trajet qu'il venait d'accomplir.

Accoudé à sa table, Katsino écouta attentivement son histoire et ne put s'empêcher d'avoir une certaine sympathie pour le conteur ! Tant de malheurs dans une, pour l'instant, si courte vie méritaient bien d'être contrebalancés par un peu de la légendaire jovialité rocksienne !

Il cassa donc le charme du parchemin pour faire découvrir la supercherie à tous les présents :

- Me voilà les amigos et salut à toi Ô jeune aventurier Smile ! Tu as l'air d'en avoir vu des pas mûres et des pas mûres donc moi je serais d'avis pour que tu restes un peu en notre compagnie histoire qu'on te foute le pêchon Laughing.


(Hrp : Ta candidature m'a plu (je le dis si vous n'aviez pas encore compris Very Happy), j'émets donc, comme Shan, un avis favorable ... reste à savoir si ça collera en jeu, ce dont je ne doute pas personnellement. Hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xe-Ann
₪ Petit Wagna ₪
₪ Petit Wagna ₪


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Xe-Ann [Refusé]   Mer 9 Jan - 18:45

Ayant été refusé d'être intégré au sein des Ragna Xe-Ann decida donc de s'aventuré un peu partout , decouvrir le monde , et , refaire SA vie . Xe-Ann sortit donc de la taverne en disant:

-"Je vous promets que je reviendrais dans une peau neuve et jeune"

Xe-Ann franchissa donc le seuil de la taverne a nouveau et disparut dans l'epais brouillard qui recouvrait la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Xe-Ann [Refusé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Xe-Ann [Refusé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dépôt de plainte refusé ?
» Déjà 25 ans! But refusé d'Alain Côté....
» Diipax :) [Refusé]
» (Refusé) et pourquoi pas moi, dragonbreak

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragna Rocks :: ₪ Toi aussi tu viens pour l'aventure ? ₪ :: ₪ Centre paperassier de recrutage ₪-
Sauter vers: